Lac de l'Escourroux
Vaste étendue d'eau destinée à l'irriguation, l'Escourroux est séparé en deux par la route. La partie nord, plus petite et la plus sauvage, est la queue du lac. La partie sud offre cependant d'excellentes conditions d'observation en automne lors de la migration des oiseaux. Les niveaux d'eau étant alors très bas, on pourra observer tous les limicoles de la région, avec ponctuellement quelques espèces rares comme le bécasseau rousset ou le chevalier stagnatile. Balbuzard pêcheur et guifettes y sont aussi de passage régulier.
L'hiver venu, de beaux regroupements de canards de surface et plongeurs peuvent être observer, quand les niveaux d'eau remontent. On pourra ainsi observer plongeons imbin, arctique, harles piette lors de grands froids ou macreuse brune. Enfin on recherchera la chevêche qiu se dore au soleil sur les toits des vieilles batisses.




Milieu(x) : Lac - Zone humide

Espèces remarquables et périodes d'observation
Balbuzard pêcheur - De mars à mai puis de août à novembre
Barge à queue noire - De juillet à avril
Bécasseau cocorli - De mi-juillet à octobre
Bécasseau de Temninck - De fin juillet à septembre
Bécasseau rousset - Septembre
Bécassine des marais - De août à avril
Butor étoilé - De septembre à avril
Canard souchet - De septembre à mi-avril
Chevalier aboyeur - De juillet à décembre
Chevalier arlequin - De juillet à décembre
Chevalier gambette - D'août à janvier
Chevalier stagnatile - De juillet à septembre
Chevalier sylvain - De juillet à septembre
Chevêche d'Athéna - Toute l'année
Cigogne noire - De mi février à mai puis de fin juillet à octobre
Faucon hobereau - De avril à octobre
Grande aigrette - De juillet à mai
Grèbe esclavon - de décembre à février
Guifette moustac - De avril à juin
Guifette noire - D'avril à mai puis d'août à octobre
Harle bièvre - De mi novembre à février
Harle piette - De janvier à février
Héron garde-boeufs - De juillet à mai
Petit gravelot - De mars à septembre
Plongeon arctique - De novembre à mars

Accessibilité
Ouvert
Accès gratuit : oui
Accès aux personnes à mobilité réduite : En partie
La digue sud et le parking sont accessibles.
Sentier de randonnée :

Structure(s) animatrice(s)

Pour l'observation
Matériel : Longue-vue
Prévoir des bottes, animaux déconseillés.

Intérêt pour la photo animalière
1 étoile


Comment venir
Depuis Marmande, suivre la D933 vers Bergerac.
Depuis Bergerac, suivre la D933 vers Marmande.
A Eymet, prendre vers Sainte Foy La grande puis à gauche vers Soumensac. Se garer au niveau du pont.

Propriétaire du site : Comité Syndical EPI Dropt
Gestionnaire du site : Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne